• Un début d'aveux de trafic d'organes?

    Un début d'aveux de trafic d'organes?

     

    source: http://www.alterinfo.net/Un-debut-d-aveux-de-trafic-d-organes_a40590.html
    Lundi 21 Décembre 2009                                                                Mounadil Djazaïri


    Une information qui nous arrive en catimini: la reconnaissance que la pratique du prélèvement illégal d'oranes a bien eu lieu dans l'entité sioniste. Le scandale projeté sur le devant de la scène par un journal suédois rebondit dans une interviex diffusée par une chaîne télévisée de l'entité sioniste.
    Dans cette interview, réalisée en 2000 et jamais rendue publique auparavant, le Dr Jehuda Hiss, ancien directeur d'un important institut de médecine légale, admet s'être livré au prélèvement d'organes, de cornées plus précisément, sans l'accord des familles des personnes décédées.
    Nous dirons que, pour l'instant, ce sont les prélèvements abusifs de cornées qui sont reconnus, en attendant d'autres révélations...
    Les organes prélevés par Hiss n'avaient pas tous forcément vocation à être transplantés; il y a bien d'autres usages que la médecine ou l'enseignement peuvent faire de parties du corps humain.
    On ne m'enlèvera d'ailleurs pas de l'esprit que Hiss ou ses co-traitants ont aidé quelques Palestiniens à mourir.
    Et je vous vois venir avec l'accusation d'antisémitisme et de crime rituel. Les victimes de Hiss n'étaient pas toutes palestiniennes, il y a eu aussi au moins un touriste Ecossais et des soldats de l'armée sioniste. C'était avant tout une affaire de business, cependant moins risqué quand il s'effectuait aux dépens de Palestiniens.

     http://www.forward.com/articles/112915/


    L'article nous dit par ailleurs que Hiss a été relevé de ses fonctions. Certes, mais il n'a pas fait l'objet de poursuites judiciaires et reste un des fonctionnaires les mieux payés de la voyoucratie sioniste.

    Israël a prélevé des organes sans autorisation dans les années 1990
    Associated Press, 20 décembre 2009

     

     

    Jérusalem - Israël a reconnu que des médecins légistes ont prélevé des organes sur des cadavres, dont ceux de Palestiniens, sans autorisation des familles pendans les années 1990.

    L'affaire est ressortie avec une interview du Dr Jehuda Hiss, directeur à l'époque du principal institut médico-légal d'Israël . Un universitaire Américain avait réalisé l'interviex en 2000 mais s'est décidé à la rendre publique maintenant à cause d'une controverse l'été dernier suite aux allégations d'un journal suédois selon qui Israël tuait des Palestiniens pour prélever leurs organes. Israël avait vivement démenti cette accusation.

    Dans l'interview, Hiss affirme que des cornées étaient prélevées sur des cadavres sans le consentement des familles.
    H
    iss avait été révoqué de l'Institut en 2004, et la télévision israélienne Channel2 TV a cité le ministre de la santé qui affirme que la pratique a cessé il y a dix ans.



    http://mounadil.blogspot.com/

     

    **********************************************************************************

    Ils font quoi les médias Français pour nous rapporter de véritables infos ? ...Une raison pour qu'ils n'en parle pas en France ? des vendus hypocrites avec des propagandes orientées !

     

    nervyoko

    **********************************************************************************


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :