• Maison Economique = Ecodome , A bas les Coûts et l'Endettement pour faire une maison !

    Maison Economique = Ecodome , A bas les Coûts et l'Endettement pour faire une maison !

     

    le nécessaires pour la construction d'un ecodome :

    LE ROULEAU ! 

    Un gigantesque sac de polypropylene, pour ainsi dire un boyau, de la main d'oeuvre(3 personnes si plus idéal), du fer barbelé, (puis pour la finition du ciment + produit imperméabilisant)

     

     

    Architecte d'origine iranienne, l'Américain Nader Khalili s'est d'abord distingué dans la conception de gratte-ciel. Puis il s'est intéressé aux techniques de construction anti-sismiques, avant d'imaginer le "Supradobe", une maison pratiquement indestructible… qui pourrait bien se retrouver un jour sur la Lune.  

    Si le village expérimental qu'il a construit à Hesperia, à l'orée du désert au nord-est de Los Angeles, a des allures de taupinière, ce n'est pas par hasard. Les immeubles hauts tout au plus de trois mètres sont en effet construits avec les matériaux extraits du sol à quelques pas de là. Et leur allure, pour être rustique, flatte bien mieux l'œil que nos impersonnels cubes de béton.

    Tout repose sur le principe de la forme arrondie, explique Nader Khalili. La forme en cube des maisons traditionnelles, celle qui bouche nos paysages, c'est l'idéal pour qu'elles s'écroulent un jour, tandis qu'un arc, s'il est bien construit, ne tombe jamais, déclare-t-il en substance.


    Et l'architecte explique qu'une équipe de trois hommes travaillant une semaine suffit à construire une maison extrêmement résistante. Le principe en est simple. On creuse la terre, et on en remplit des sacs de toile que l'on empile soigneusement pour ébaucher la forme de la maison à construire. Ensuite, on fixe l'ensemble avec du fil de fer barbelé, et le tour est joué.

    Dès que la forme est obtenue, on allume un grand feu à l'intérieur et une coquille de terre cuite extrêmement solide se forme, aussi résistante que du béton et qui supporte tout l'édifice, d'autant plus aisément puisqu'il s'agit d'un dôme.

    Ces maisons, Nader Khalili les a baptisées Supradobe, en mémoire aux constructions de terre des premiers colons espagnols venus s'installer en Californie. Elles bénéficient de tout le confort souhaité, alimentées en énergie propre et climatisées grâce à des ouvertures judicieusement disposées. De plus, leur forme les rend pratiquement indestructibles en cas de secousse sismique et, nées par le feu, elles ne craignent pas les incendies. Construit et aménagé, un tel immeuble revient à environ 90.000 dollars.

     


    Mais le malicieux architecte ne compte pas en rester là. En 1985 déjà, il a été contacté par la NASA qui recherchait un moyen économique de construire des habitations sur la Lune, et pourquoi pas plus tard, sur Mars. "Avouez que ma technique est l'idéal", affirme Nader Khalili, en évoquant le coût astronomique du transport de matériaux entre la Terre et la Lune. De fait, la poussière lunaire conviendra parfaitement, il suffira de piocher sur place…

    Mais sans aller aussi loin, les Nations-Unies s'intéressent aussi au principe. Et de fait, le Haut Comité pour les réfugiés (HCR) et le Programme au développement (PNUD) ont envoyé des représentants à Hesperia étudier les réalisations de Nader Khalili, avant de les utiliser pour abriter les réfugiés des tremblements de terre en Iran en 2002 et au Pakistan en 2005.

    Cette méthode, à la fois retour aux sources et empreinte de modernité, n'apparaît-elle pas comme un véritable message d'espoir ? Et après tout, Hesperia, est-ce que ce ne serait pas un joli nom pour le premier village lunaire ?

    Les images illustrant cet article proviennent du site Cal-Earth de Nader Khalili.

    **********

    le Seul Frein, comme d'habitude: l'administration pourrie de notre civilisation et leur réglementation pour taxer , rien d'autre! alors une maison pour tous hein Sarko! bah tien en voila une bonne opportunité!

    nervyoko

    ********** 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :