• Les soldats Allemands reçoivent un vaccin 'sain'

    Les soldats Allemands reçoivent un vaccin 'sain'

     

    Mardi 13 Octobre 2009

    source : Alterinfo

    Selon un article Allemand, les soldats Allemands ont reçu un vaccin contre la grippe porcine sans additif, qui ne contient ni mercure, ni squalène, ni tout autre adjuvant dangereux liés au vaccin, ce qui soulève la question sur pourquoi cette version du vaccin n’a pas été généralisée à tout le monde.

      

    L’article intitulé « les soldats Allemands obtiennent un vaccin non toxique », explique comment 250.000 soldats Allemands ont été inoculés avec un vaccin « sain » fabriqué par Baxter qui ne contient pas « les additifs controversés à base de mercure ou de conservateurs».


    http://de.news.yahoo.com/2/20091012/tts-soldaten-bekommen-angeblich-besonder-c1b2fc3.html


    Il s'avère qu'il existe deux versions du vaccin contre la grippe porcine, un pour ceux qui sont dans la confidence et un autre pour le reste de la population, qui fait confiance au gouvernement pour les shooter avec de dangereuses toxines qui sont liées à l'autisme et à d'autres désordres neurologiques.

    En dépit des inquiétudes concernant le thimerosal et le mercure, le thimerosal est un ingrédient du vaccin de la grippe porcine qui est actuellement distribué en masse.
    « Une partie des vaccins seront stockée dans des fioles multi-doses contenant du thimerosal, un additif antibactérien qui contient du mercure, » a rapporté le Washington Post dans un article listant quels groupes recevront le vaccin de grippe porcine en premier.


    http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2009/07/29/AR2009072903607_2.html?wpisrc=newsletter&wpisrc=newsletter&wpisrc=newsletter&sid=ST2009072903827


    En effet, le vaccin de grippe porcine ne contient pas moins de 25.000 fois la quantité limite de mercure.


    http://thebirdflupandemic.com/archives/the-swine-flu-vaccine-contains-25000-times-the-amount-of-mercury-that-is-considered-safe


    Le Mercure est classé par le Département de la Défense comme un matériel dangereux qui peut causer la mort si avalé, inhalé ou absorbé par la peau, et l'EPA limite maintenant les émissions de mercure des usines car la toxine « peut endommager le cerveau et le système nerveux et est particulièrement dangereuse pour les foetus et les enfants en bas âge, » mais selon le CDC il est parfaitement sûr de l’injecter par voie sanguine à votre enfant !!!

    http://www.physorg.com/news159646809.html

    Comme nous l’avons précédemment souligné, beaucoup de personnes choisissent de prendre la version nasale en spray du vaccin, s’appuyant sur la fausse assertion qu'il est plus sûr que la version injectable. En réalité, le spray nasal contient le virus H1N1 vivant (et non pas atténué), ce qui a conduit beaucoup de médecins et de professionnels de la santé à exprimer leurs inquiétudes sur le fait que la version spray pourrait répandre le virus de grippe porcine à ceux dont les systèmes immunitaires sont affaiblis.


    http://www.alterinfo.net/Le-FluMist-susceptible-de-transmettre-le-virus-vivant-de-grippe-H1N1_a37643.html


    « Il a été documenté que les virus vivant contenu dans le vaccin peuvent être éjectés (et potentiellement diffusé à la communauté) à partir de l’organisme des enfants receveurs jusqu'à 21 jours après l’inoculation, et encore plus longtemps chez les adultes. Le rejet viral met également les enfants en bas âge allaitants en danger si la mère a reçu le FluMist, » écrit le Dr. Sherri Tenpenny, un des médecins les plus francs du pays sur les risques des vaccins et de la vaccination.

    http://www.y2khealthanddetox.com/flumist.html

    La propre notice explicative de FluMist dit explictement, « les destinataires du FluMist® doivent éviter d’entrer en contact étroit avec les individus
    immuno- déficients pendant au moins 21 jours. »

    « L'avertissement est spécifiquement dirigé à ceux qui vivent sous le même toit qu’une personne immuno-déficiente, mais la propagation actuelle du virus vivant dans toute la communauté peut avoir un risque significatif pour toute personne ayant un système immunitaire faible, ou provisoirement affaibli , » écrit Tenpenny, précisant que si on prend en considération la pléthore de conditions de santé qui pourraient être classifiés comme contribuant à l'immunodéficience, pas moins de 60% de l’ensemble de la population pourrait
    être considéré « chimiquement immunodépressive. »

    L’une des entreprises pharmaceutiques développant les vaccins de spray nasal est Baxter International, qui a été surpris plus tôt cette année distribuant des lots de vaccins, à partir d'un laboratoire en Autriche, qui étaient souillés par le virus vivant de grippe aviaire, autrement connu sous
    le nom de H5N1.

    Traduction Alter Info

    http://www.torontosun.com/news/canada/2009/02/27/8560781.html


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :