• Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique Mohamed ElBaradei dément l'acquisition de la bombe nucléaire par l'Iran

     

    Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique Mohamed ElBaradei dément l'acquisition de la bombe nucléaire par l'Iran

    source: Alterinfo

    Lundi 05 Octobre 2009

     

     

     

    Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique Mohamed ElBaradei, qui s'est entretenu avec le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Téhéran, a démenti, dimanche, des informations du New York Times, selon lesquelles l'AIEA disposait d'un document confidentiel prouvant que l'Iran avait acquis "suffisamment de connaissances pour pouvoir élaborer et fabriquer" une bombe atomique "fonctionnelle". 

    M. ElBaradei, a par ailleurs, précisé que les inspecteurs de l'AIEA allaient pouvoir visiter le nouveau site d'enrichissement d'uranium, près de Qom (centre).


    "Il est important de nous assurer que celle-ci (l'usine) est construite pour des raisons pacifiques". "Ce réacteur est destiné à produire des isotopes médicaux pour les malades atteints de cancer", a souligné Mohamed ElBaradei.

    Par ailleurs, il a annoncé que l'Iran, les Etats-Unis, la France et la Russie se réuniraient le 19 octobre à Vienne pour discuter des possibilités de faire enrichir l'uranium iranien par un pays tiers, comme le demande Téhéran.
    "Le cas de l'Iran peut être réglé par le dialogue, a dit M. ElBaradei. A présent, nous passons de la confrontation à la coopération et je demande à l'Iran de maintenir sa transparence", a encore dit, le chef de l'AIEA.
    "Nous sommes à présent sur une voie adéquate. L'agence, la communauté internationale et l'Iran ont commencé des discussions constructives", a-t-il poursuivi.

    De son coté, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, a affirmé que "grâce à la bonne coopération entre l'Iran et l'Agence, des questions importantes ont été résolues et il n'y a plus de question ambiguë entre l'Iran et l'Agence".
    Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hassan Ghashghavi, a pour sa part affirmé, ce lundi, que M.ElBaradei, avait "salué" la coopération de l'Iran dans le domaine nucléaire.

    "Il n'y a pas de prolongement militaire des activités nucléaires iraniennes. Comment pourrions nous prouver l'inexistence de quelque chose?", a déclaré par ailleurs M. Ghashghavi, démentant une nouvelle fois objectif militaire du programme nucléaire iranien. "Cela ne peut être prouvé. Il n'y a pas d'arme nucléaire" en Iran, a-t-il ajouté.


    http://www.almanar.com.lb


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :