• La politique US provoque l'envolée des mouvements sécessionnistes

    La politique US provoque l'envolée des mouvements sécessionnistes

    source: alterinfo

    Mardi 13 Octobre 2009

     

    Parmi l'impopularité croissante de la politique du gouvernement Américain sur la guerre, l'économie et les droits civiques, un nombre de plus en plus important d’Américains préconisent la sécession et la défiance des lois fédérales, indique un rapport. 

    Les sécessionnistes, tels que les mouvements Second Vermont Republic et le Texas Nationalist Movement, et des avocats en droit fédéral pensent que le gouvernement fédéral a perdu son autorité.

    « Le gouvernement des USA a perdu son autorité morale, » a dit à l’AFP, Thomas Naylor, professeur retraité de sciences économiques qui dirige le mouvement Second Vermont Républic. « Notre gouvernement est dirigé et possédé par Wall Street et les financiers. »

    « L'empire coule - vous voulez couler avec le Titanic, ou chercher d'autres options tant qu'elles sont encore sur la table ? »

    La colère derrière les mouvements de sécession est provoquée par deux guerres en cours dans des pays lointains, la décision contestable de renflouer les échecs des banquiers de Wall Street guidés par « l’arrogance et l’avarice » - que le Président Barack Obama a décrit comme les origines de la crise financière globale -, et les lois exécutives signées par l'administration qui vont à l’encontre des libertés civiles.

    Dave Mundy, un porte-parole pour le Texas Nationalist Movement, a été cité par l’AFP disant que la « sécession » est la seule réponse à la crise actuelle, qui ne peut pas « être arrangée avec le système politique courant.
    »

    Il existe des groupes actifs sécessionnistes dans au moins 10 Etats des Etats-Unis, y compris le Vermont, Hawaï, l'Alaska et le Texas.

    « Il y a aujourd'hui plus de discussion parlant d'annulation (invalider les lois fédérales) et de sécession… que n'importe quand depuis 1865, » a dit Kirkpatrick Sale, dont l'institut basé en Caroline du sud à Middlebury étudie le séparatisme, la sécession, et l'autodétermination.

    Le Texas, qui était une république indépendante de 1836 à 1845, a pour la dernière fois fait sécession en 1861 et a rejoint 10 autres Etats sudistes pour former les Etats Confédérés d'Amérique.

    La sécession a provoqué la Guerre Civile et cela a pris 4 ans à l'union pour rétablir l'ordre. Environ 620.000 Américains y ont perdu la vie.

    Les Etats-Unis ont déclaré leur indépendance en 1776.

    Le rapport vient alors que les tensions se développent dans le pays concernant la réforme des soins de santé, avec 15 états passant des lois qui les exempteraient des règlements fédéraux sur les soins de santé.

    Les anti-impôts, les mouvements à la « Tea Party » anti-big gouvernements, font pendant ce temps de plus en plus entendre leurs voix avec les Républicains, cherchant des appuis populaires pour contrer les Démocrates à la Maison Blanche et au Congrès.

    Traduction Alter Info

    http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=108510&sectionid=3510203



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :