• Clinton affirme son soutien à la colonisation israélienne

    Clinton affirme son soutien à la colonisation israélienne

     

    Clinton exige de Abbas la reprise immédiate des négociations avec les Israéliens et affirme son soutien à la colonisation israélienne.

    Al Jazeera Lundi 2 Novembre 2009

     

    source: Alterinfo

     Clinton avec le fasciste Liberman...

     

    La chaîne Al Jazeera, a appris de sources palestiniennes bien informées, que la secrétaire d’État Hillary Clinton - lors d’une rencontre avec le président Mahmoud Abbas à Abou Dhabi samedi dernier - a exposé la position finale de l’administration du président Barack Obama sur la question des colonies en Cisjordanie, les considérant comme vitaux pour la sécurité d’Israël.

    Les mêmes sources, sous le sceau de l’anonymat, ont rapporté que Clinton a informé Abbas que l’administration américaine n’a pas réussi à assouplir la position israélienne sur les colonies et que les pressions internes du lobby juif les empêchent d’entreprendre un pas en avant.

    Ces sources ont souligné que Clinton a surpris M. Abbas lorsqu’elle a déclaré que, l’envoyé spécial américain, George Mitchell, lors de sa tournée en Israël, a constaté l’importance des colonies d’où la nouvelle position des États-Unis qui met à présent l’accent sur « l’importance des colonies pour protéger et assurer la sécurité d’Israël ».

    Selon ces sources, la Secrétaire U. S. a dit a Abbas que la plupart des colonies juives construites dans les territoires palestiniens occupés en 1967 ne peuvent pas être démantelées et tout ce qui peut-être fait c’est de donner en contre partie des terres aux Palestiniens selon un accord convenu entre Mitchell et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

    La sécurité d’Israël

    Selon les mêmes sources, Clinton a expliqué que ces implantations sont nécessaires à la sécurité d’Israël et que ni Israël ne peut être convaincus ni les Américains n’accepteront de les évacuer parce que cette évacuation permettra aux organisations terroristes palestiniennes de se rapprocher d’Israël qui sera ainsi soumis à des risques supplémentaires.

    Les sources ont indiqué que le Président Abbas semblait extrêmement abattu par les déclarations de Clinton . A l’issue de cette réunion, il a fait part à l’un de ses conseillers que les pressions exercées par l’administration américaine ne peuvent convaincre même le plus petit enfant palestinien.

    Ces sources ont confirmé que M. Abbas a insisté que l’arrêt de la colonisation n’est pas une condition pour reprendre les négociations avec Israël, mais c’est une obligation qui doit être tenue par Tel Aviv conformément à la feuille de route respectée par ailleurs par les Palestiniens.

    Concession Palestinienne

    Ces sources ont aussi indiqué que Clinton a déclaré à Abbas que l’administration américaine ne peut pas continuer à jouer le rôle de médiateur et elle veut que Abbas fasse un pas supplémentaire en avant et renonce à la condition de l’arrêt de la colonisation comme préalable pour la reprise des négociations.

    Ces sources ont rapporté à Al Jazeera que Abbas a informé la secrétaire d’état que tout recul de sa position signifie la destruction de l’avenir de l’autorité, et que la concession faite à Israël devrait être compensée par quelque chose de concret sur le terrain et non des déclarations dans les médias ou sur papier.

    Le Président Abbas a enjoint la Secrétaire S. U. de contraindre Israël à respecter ce qui a été convenu sous l’ère de l’ancien Premier ministre Ehud Olmert, mais Clinton a rétorqué que ce qui était précédemment convenu, "ne veut rien dire pour l’administration américaine actuelle".

    Al- Jazeera a appris que Clinton a fait part à Abbas d’un message verbal du président Barack Obama lui demandant de ne pas mettre d’obstacles sur la voie des négociations avec Israël. Elle l’a mis en garde que s’il maintient ses exigences, il serait désigné comme le responsable principal du blocage du processus de paix dans la région.


    novembre 2009 - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à :
    http://www.aljazeera.net/NR/exeres/...
    Traduction de l’arabe : Leila, pour Info-Palestine.net

    ********************************************

    Clinton qui recoit ses ordres du CFR soutien Israel ; Abbas , il fait quoi lui, il enleve son pantalon aussi ? L'occupation d'un territoire en vidant les habitants de ce lieu, ca s'appelle comment ça ? UN VOL !!! Parquer des gens dans un ghetto à ciel ouvert derriere un mur de la honte ça s'appelle comment ça ? Un CAMP DE CONCENTRATION !... Réflechissez y !

    nervyoko

    ********************************************


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :