• Ces “Elites” qui nous gouvernent, nous le bétail humain!

    ceci n'est qu'un indice: a voir entierement !

    Aaron Russo parle du 11 septembre 2001, du CFR et des Rockefeller (13:38)
    Aaron Russo était producteur et réalisateur américain de films à Hollywood, il raconte ce que Nicholas Rockefeller (dit “Nick”) lui a révélé lors de leurs entrevues. Il est décédé le 24 Août 2007, officiellement des suites de son cancer 6 mois après avoir réalisé cette interview.)

    J’ai rencontré Rockefeller par l’intermédiaire d’une avocate que je connaissais. Elle m’a appelé pour me dire que Rockefeller souhaitait me rencontrer. J’avais fait une vidéo. Il avait vu la vidéo, et avait souhaité me rencontrer. Je l’ai donc rencontré, et je l’ai trouvé très bien, c’était un homme très intelligent. Nous avons pas mal discuté, partageons idées et notre façon de penser.

    video disponible ici : http://www.nous-les-dieux.org/La_face_cachée_du_11_septembre

     Aaron Russo(gauche) & “Nick” Rockefeller(droite) en photo:


    C’est là qu’il m’a dit, 11 mois avant les attentats du 11 septembre qu’il y allait avoir un événement, il ne m’a pas dit de quoi il s’agissait, mais qu’il y aurait un événement, et à partir de cet événement, nous allions envahir l’Afghanistan pour construire des pipelines à travers la mer caspienne, nous allions envahir l’Iraq pour prendre le contrôle du pétrole et établir une base au Moyen-Orient et les intégrer au nouvel ordre mondial et ensuite nous irons nous occuper de Chavez au Venezuela.
     

    Et je me rappelle qu’il me racontait comment on verrait des soldats fouillant des grottes à la recherche de responsables, en Afghanistan, au Pakistan et tous ces endroits et qu’il y aurait cette guerre contre le terrorisme où il n’y aura pas de réel ennemi ; que tout ça serait une mystification ; ce serait une façon, pour le gouvernement, de contrôler les américains.

    - Il vous a dit que ce serait un mensonge ?

    - Oh oui ! Oui, c’était très clair ! C’est ça la guerre contre le terrorisme. Pourquoi pensez que rien n’est arrivé depuis les attentats du 11 septembre ? Vous croyez que la sécurité es si grande ici ; que ceux qui sont responsables des attentats ne peuvent plus détourner le moindre avion ? C’est ridicule !

    Les attentats du 11 septembre 2001 ont été organisés par des gens de notre propre gouvernement, de notre propre système bancaire pour créer la peur au sein du peuple américain et pour qu’ils acceptent tout ce que le gouvernement décide de faire.
    Voila de quoi il s’agit, il s’agit d’une fausse guerre sans fin contre le terrorisme. C’est le premier des mensonges.
    Le mensonge suivant étant d’aller en Iraq soit disant pour faire tomber Saddam Hussein et ses armes de destructions massives.

    - Donc c’était 11 mois avant les attentats ?

    - Oui !

    - Et il vous a dit, qu’il y aurait cet énorme événement, puis cette guerre contre le terrorisme, etc…

    - Oui ! Et qu’il n’y aurait pas d’ennemi réellement identifié, de telle sorte qu’il ne puisse y avoir de vainqueur.

    - Est-ce qu’il a dit que ce serait parfait qu’on ne puisse pas trouver de responsable ?

    - Oui, car ainsi il n’y aura jamais de victoire définitive, et le conflit pourra s’éterniser. Et ils pourront faire ce qu’ils voudront, en continuant à faire peur au public américain.

    Toute cette guerre contre le terrorisme est un mensonge, une farce ! C’est quelque chose de difficile à avouer publiquement, car on intimide les gens pour qu’ils se taisent. Mais la vérité doit être révélée au grand jour.

    L’important est que les gens sachent que toute cette guerre contre le terrorisme n’est qu’un mensonge, une farce. Il y a bien une guerre en Irak, nous avons bien envahi l’Irak, des gens se battent effectivement là-bas, mais la guerre contre le terrorisme n’est qu’une blague ! Et tant qu’on ne saura pas toute la vérité sur le 11 septembre, qui est responsable pour le 11 septembre, car c’est à l’origine de toute cette guerre contre le terrorisme, c’est la source. Tant que nous ne connaitrons pas la vérité sur le 11 septembre, et qui a tiré les ficelles, nous ne saurons pas la vérité sur cette guerre contre le terrorisme.

    - Ils vous on dit : “Hey, si on vous recrute, ne vous inquiétez pas, votre puce vous identifiera comme l’un des nôtres, vous serez intouchable.”

    - Oui c’est effectivement arrivé, j’ai été recruté.

    Mais souvenez vous nous étions amis, nous dinions ensemble, nous parlions, et il me parlait de ses affaires, et ses investissements par ci, ses investissement par là, et il m’a demandé si j’étais intéressé à rejoindre le “Council on Foreign Relations” (CFR). Je n’ai pas franchi le pas, je savais d’où je venais et je lui ai dit : “Je t’apprécie Nick, mais ce n’est pas comme ça que je vois les choses, ca ne m’intéresse pas d’asservir les gens”.

    Et il m’a répondu : “Pourquoi te soucis-tu de ces gens ? Prend soin de ta propre vie ! Fait du mieux que tu peux pour toi et pour ta famille ! En quoi la vie des autres devrait te toucher ? Ce sont juste des serfs, c’est juste le peuple”.

    Il y a eu comme un froid. Je lui ai demandé : “Quel est le but dans tout ça ? Tu as tout l’argent dont tu as besoin. Tu as tout le pouvoir que tu veux. Que veux-tu de plus ? Quel est l’objectif ?”

    Et il m’a répondu que : “L’objectif était que tout le monde ait une puce pour pouvoir contrôler toute la société ! Et que les banquiers, et les gens de l’élite, contrôlent le monde.”


    Et j’ai demandé si tous les gens au CFR pensaient comme lui ? Il m’a répondu que non, la plupart pensent qu’ils oeuvrent pour le bien.

    Une autre chose qu’il m’a dite. Nous parlions et il m’a dit : “Et que penses-tu de l’émancipation des femmes ?”

    Et j’ai répondu, parce ce que j’étais plutôt convaincu par l’utilité de ce combat d’émancipation, que les femmes avaient logiquement le droit de travailler, d’avoir la même paye que les hommes, tout comme elles avaient obtenu le droit de vote.

    Alors il a rigolé et m’a dit : “Tu es un idiot !”

    Alors j’ai demandé : “Pourquoi suis-je un idiot ?”

    Il m’a dit : “Laisse-moi te dire de quoi il s’agit vraiment. C’est nous, les Rockefeller qui l’avons organisé. Nous sommes à l’origine de l’émancipation des femmes. Nous qui possédons tous les journaux et télévisions, et la fondation Rockefeller. Et tu veux savoir les deux principales raisons pour lesquelles nous avons fait cela ? La première raison, c’était qu’auparavant nous ne pouvions taxer que la moitié de la population. Et la seconde raison, c’est que maintenant, les enfants vont à l’école beaucoup plus tôt. Nous pouvons donc plus facilement les endoctriner, et briser le lien familial. Ainsi les enfants considèrent l’état comme si c’était leur famille. Ils considèrent l’école et les autorités comme leur vraie famille. Alors voici les principales raison pour l’émancipation des femmes.”

    Et alors que je voyais en cela une cause noble, quand j’ai vu leurs intentions derrière tout ça, d’où cela venait, et pourquoi il l’avait organisé, j’ai vu le mal caché derrière cette noble aventure.

    - Aaron, saviez-vous que c’est la CIA qui a fondé Miss Magazine ?

    - Non je ne le savais pas, je n’en ai jamais entendu parler. La CIA a créé Miss Magazine ?

    - Oui avec l’objectif de pouvoir taxer toutes celles qui l’achetaient !

    - Je me doutais que la CIA était impliquée la dedans.

    Mon amitié avec Nick Rockefeller nous permettait d’échanger nos points de vues, nos idées, nos philosophies, et il voulait que je participe à ce qu’ils faisaient et que je devienne un membre du CFR, que c’était une bonne opportunité pour mon business de les rejoindre, et c’était une façon d’éviter que je me batte contre eux en informant la population. J’avais beaucoup de succès dans le cinéma, j’ai vu ce qui se passait vraiment, et j’ai essayé d’informer les gens. Et plutôt que de partager la vérité avec la population, ils voulaient que je les rejoigne. C’était vraiment simple. Et donc ils on tenté de me recruter. Et j’ai décliné cette invitation.
    Je me rappelle qu’un jour il m’a dit que si je les rejoignais, j’aurais une carte spéciale, une puce spéciale. Et que si jamais quelqu’un m’arrêtait, un policier par exemple, il suffirait de lui montrer ma carte ou ma puce, et il vous laissera tranquille, car vous serez l’un d’entre nous.

    Et il me demandait : “Pourquoi te bats-tu pour ces gens ? Quel intérêt ? Ces gens doivent être mis sous contrôle. La constitution, et tout ce pour quoi tu te bats, ce n’est fait que pour une minorité qui peut vivre de cette façon. Et nous pensons que la société doit être dirigée par une élite qui contrôle tout.”

    Je lui répondis que : “Et moi je ne crois pas à ça ! Je pense que Dieu m’a placé sur terre pour que je puisse devenir la meilleure personne possible. Comme n’importe qui, et pas pour que l’on devienne un esclave ou un mouton, pour toi et tous ces gens de l’élite. Et je ne comprends pas pourquoi tu veux tout contrôler, qu’est-ce que ça t’apporterait ? Et d’ailleurs j’ai posé la question à d’autres membres du CFR, pour voir s’ils pensaient comme toi ? Beaucoup pensent simplement faire le bien, et croient que le socialisme est le meilleur chemin. Ils pensent faire le bien, mais ceux qui dirigent, eux seuls connaissent la vérité.”

    Donc il semble qu’il y ai une hiérarchie, une compartimentation, au sein même de la structure de l’élite.

    Bien sur ! Il y a beaucoup de gens au CFR, environ 2.000 ou 3.000 je ne sais plus exactement. Ils ne savent pas de quoi il retourne vraiment. Ils ont rejoint le CFR parce que c’est prestigieux. Ils pensent que c’est bon pour le business, mais ne savent pas ce qu’il se passe vraiment. Toutes les mauvaises intentions qui se cachent derrière. Et pour moi, le pire c’est ce qui se passe maintenant, parce que ce qui est arrivé le 11 septembre est un crime ! Car nous n’avons pas appris la vérité sur le 11 septembre !

    - Il vous a dit 11 mois avant les attentats, qu’il y aurait cet événement. Qu’avez-vous pensé le matin du 11, où étiez-vous et avez-vous songé à ce que Nick Rockefeller vous avait confié ?

    - En fait j’étais à Tahiti, quand c’est arrivé, et j’ai eu un appel de mon fils. Il m’a dit : “Les tours jumelles ! Elles viennent juste d’être attaquées, etc.”

    Et moi j’étais à Tahiti, j’étais en train de dormir. Et donc il me parlait des crashs d’avions, etc., et moi j’étais à Tahiti. Et il n’y avait pas de télévision, donc j’ai du sortir et trouver un hôtel pour voir les infos. Je n’ai pas immédiatement fait le lien avec Nick. Mais quand j’ai réalisé qu’ils allaient aller en Afghanistan, en Iraq, etc. à ce moment j’ai su de quoi il s’agissait !

    Et donc avec Nick, nous avons discuté de beaucoup de choses. Et un jour dans la conversation, il m’a parlé de la diminution de la population mondiale. Car il y avait trop d’hommes dans le monde, et sur ce point, la surpopulation, j’étais d’accord. Mais moi je ne crois pas avoir le droit de déterminer qui va vivre et qui va mourir. Et donc il m’a dit qu’ils souhaitaient diminuer la population mondiale, et même la réduire de moitié. Et à un autre moment il m’a dit qu’ils discutaient des solutions possibles au problème que posent les palestiniens pour les israéliens. Et il m’a dit qu’il avait même envisagé de déplacer Israël en Arizona ! De prendre les gens en Israël, leur offrir des millions de dollars, et refonder Israël dans l’état d’Arizona !

    ------------------------------------------------------------

    Reduction de la population mondiale en ordre de marche ?

    http://www.alterinfo.net/Qui-veut-reduire-la-population-mondiale_a32838.html 


    Posted by nervyoko on 28th mai 2009



    Sous le titre « Le Club des milliardaires tente de juguler la croissance démographique », le Sunday Times du 24 mai 2009 a révélé la tenue d’une réunion secrète qui en dit long sur la volonté politique de l’oligarchie financière.
    au cas ou le lien ne marcherait plus:des screens ! ici et encore
    La rencontre, qui s’est tenue à New York le 5 mai dernier, a été organisée à l’initiative de Bill Gates, fondateur du monopole Microsoft, grand promoteur des simulateurs de meurtres sur ordinateur et parrain de Facebook, de Warren Buffet, spéculateur milliardaire et financier de la Fondation Gates, et de David Rockefeller. Au-delà de ces trois là, la petite sauterie a réuni Michael Bloomberg, maire de New York et fondateur de l’agence d’information financière du même nom ; George Soros, spéculateur et parrain du lobby de la drogue ; Peter Peterson, fondateur du groupe financier Blackstone et grand avocat de l’austérité budgétaire ; Julian Robertson, patron du fond Tiger Management ; John Morgridge, ancien pdg de Cisco Systems ; Eli Broad, spéculateur immobilier ; David Rockefeller Jr, fils du premier ; Ted Turner, fondateur de CNN ; et Oprah Winfrey, animatrice phare de la télé américaine.

    La réunion a débuté par une présentation de chacun des participants sur la cause qu’il défend, mais très vite, nous apprend le Times, la discussion s’est transformée, sous l’impulsion de Bill Gates, en un consensus sur la « surpopulation », comme la cause supérieure qui englobe les autres. Un autre participant a confié qu’ils étaient aussi parvenus à un consensus pour mettre en place une stratégie « dans laquelle la croissance démographique serait attaquée comme menace écologique, sociale et industrielle ». Les participants ont souligné leur « besoin d’être indépendant des agences gouvernementales qui se révèlent incapables d’affronter le désastre que tous nous voyons venir ». De prochaines réunions sont d’ores et déjà prévues pour organiser la mise en œuvre de cette stratégie.

    L’existence de cette réunion a d’abord été révélée le 20 mai par irishcentral.com puis par ABC News, le New York Times et le New York Post, mais aucun des ces médias n’avait rapporté cette volonté de soumettre la population humaine dans un plan d’action aux conséquences meurtrières.

    Il est notable que toutes ces personnes soient de grands philanthropes, en particulier dans le domaine de la conservation de la nature, mais aussi pour les programmes humanitaires, où la charité privée et l’aide au développement a supplanté les grands projets d’infrastructures et les transferts technologiques, qui sont le seul chemin des peuples et des nations vers l’indépendance économique et la souveraineté politique.

     Imaginez le Génocide 6.7 milliard d'humains réduis à 500 million...le guidestone

     

    ce n'est pas parce qu'ils sont riches qu'ils doivent décider de qui va vivre ! Si la population devait se determiner par la richesse ... il n'y aurait que des gens crapuleux sur terre ~~.

    Et puis le danger du nombre , nous l'avons dejà vu , imaginez la populations mondiale limitée au alentour de 500 000 000 personnes ? Ce serait le genocide quasi total du genre humain, ils auront fait quoi de la majorité des gens soit 6 200 000 000 personnes ?
     

    Bon bah voila, le Nouvel Ordre est en marche, bonne chance @ tous donc

    Enculé d’ELITE !!!